Vadrouille dans le Nord de la Thaïlande en 7 jours – juillet 2014 (partie 2)

* Lampang * La bonne surprise

Où dormir : Riverside guesthouse, 300 baths chambre double.

 Notre deuxième coup de cœur du voyage, propriétaire française adorable, patio donnant sur la rivière avec de la musique parfaite pour lire en dégustant un smoothie/bière, une fois encore il y fait très bon vivre. Chambre bien décorée, très propre, un vrai bonheur !

http://www.theriverside-lampang.com/officialreviews.html

P1000969

 P1000983  P1000970

P1000929  P1000351

P1000353  P1000371

P1000347  P1000954

Que faire ?

Après m’avoir tanné pour faire un détour par Phayao (même pas dans le guide du Routard), François est à nouveau en boucle sur sa volonté de faire le voyage HORS DES SENTIERS BATTUS et décide que la prochaine étape sera Lampang (toujours pas dans le guide du Routard). Grand bien lui en a pris ! Après la bonne surprise de Phayao, Lampang nous ravis encore plus ! Petites rues adorables, enfin une architecture locale en bois : ça change du béton et de la grisaille de Chiang Rai. Cette fois encore pas d’énormes attractions touristiques, se laisser aller au doux rythme de la rivière devant la guesthouse, prendre des photos des vieilles maisons en bois, aller chez le médecin local pour crise d’urticaire, la belle vie quoi !

Un joli temple à visiter. La propriétaire de la guesthouse fourni un plan de la ville.

 P1000939  P1000948


 

 * Chiang Mai * Pas indispensable non plus

Où dormir : notre guesthouse n’offrant aucun charme je ne la mentionne pas. J’ai cependant noté quelques adresses : https://www.airbnb.fr/rooms/2771937?checkin=18%2F09%2F2014&checkout=19%2F09%2F2014&s=G4a3 et http://www.greentigerhouse.com/

La ville est le véritable point de repère de (trop) nombreux touristes, il est donc conseillé de réserver en avance si vous êtes sûrs de vos dates. Il n’est pas question ici de se plaindre de la présence de touristes (nous le sommes également et la Thaïlande est bien sûr très touristique) mais plutôt d’une certaine catégorie, venue essentiellement pour picoler et faire la fête (tout comme en Europe en fait), pas très respectueux de la pudeur des locaux, venus ici pour profiter de leur pouvoir d’achat en Asie et au passage essayer une petite asiatique. Bref une population qui m’a mis mal à l’aise et qui encourage à l’arnaque et à la malhonnêteté de la part des locaux, agacés d’avoir à faire à de très jeunes gens qui se croient tout permis.

Que faire ?

Nous sommes arrivés en fin d’après midi et sommes repartis le lendemain en fin de matinée, donc nous ne sommes pas les meilleurs placés pour parler de ce qu’il y a à faire à Chaing Mai et aux alentours. De nombreux touristes logeaient à Chiang Mai pour profiter des activités autours de la ville (éléphants et treks essentiellement) et faire la fête le soir. Nous n’avons pas eu de coup de cœur pour la ville (sauf pour le starbucks et le mac do, totalement absents du Bangladesh !), comparé à Chiang Rai le marché de nuit fait vraiment trop touriste et les prix y sont vraiment plus chers. Nous y avons vu les premières marques du tourisme sexuel. Bref nous étions contents de reprendre la route le lendemain pour l’extrême nord du pays : Mae Hong Son.

Ceci dit, j’avais repéré un site très intéressant pour organiser une visite aux éléphants, dans un cadre éthique et respectueux des animaux : http://eddyelephantchiangmai.com/fr/ . Nous ne l’avons pas fait car nous avions vraiment envie d’aller plus au nord, mais quand on se renseigne sur les conditions d’exploitation et qu’on a quand même vraiment envie d’approcher ces animaux il me semble que c’est un bon compromis.


 * Mae Hong Son * Enfin le nord de la Thaïlande comme on l’imaginait !

Il faut 7h pour atteindre Mae Hong Son et on n’y accède qu’en minibus d’une dizaine de personnes, je vous conseille donc de réserver votre aller dès votre arrivée à la gare routière de Chiang Mai, de même pour le retour où on a failli y rester coincé deux jours de plus. On peut également faire un stop à Pai pour une journée si on a le temps (à mi chemin environ).

Le trajet depuis la gare routière jusqu’au centre est un peu long à pied, préférer un tuktuk si celui-ci ne demande pas un prix démoniaque.

Où dormir : après avoir été déçus par les guesthouses à petit prix (très humide, sale, sans charme), nous mettons le prix et allons à la Piya Guesthouse (700 baths la chambre double avec piscine !). Très propre, service adorable, piscine géniale, clim ! Un peu plus cher que ce que nous avons payé d’habitude mais très idéalement placé et la piscine n’a pas de prix !

Adresse : au bord du lac, juste à côté du temple au toit vert !

 

Que faire ?

Les paysages changent et nous surprennent enfin, on quitte le plat pour les vraies montagnes, la jungle et les rizières magnifiques, les meilleurs paysages que l’on ai vu pendant ce voyage. Les 7h de bus ont défilées à une vitesse incroyable tellement les paysages sont hypnotisants, d’autant plus si le soleil est de la partie. Pas de photos pour illustrer ce voyage : les photos prises d’un mini bus qui va à toute vitesse et à travers des vitres sales sont plutôt décevantes !

Dans la ville elle-même pas grand-chose : quelques temples pour changer. Nous avons pas mal profité de la piscine de l’hôtel.

 P1000416 P1000435 P1000437 P1000440photo 5

Mais grand bien nous a pris d’en sortir et de partir en excursion à la Fish Cave. Nous y sommes allés en fin de journée, il n’y avait quasiment que nous et ces dizaines de grandes carpes complètement bleues, magnifique moment.

P1000457 P1000461 P1000477 P1000483

 Le lendemain nous sommes allés voir une chute d’eau, nous balader au milieu des montagnes et des rizières.

 P1000553 P1000562 P1000587 P1000619P1010024  P1000653

P1010030

Nous avons fait ces excursion avec l’agence Rose Garden Tour (dans le routard), nous n’en avons pas eu à nous plaindre mais nous n’en ressortons pas emballés non plus : peu pro actifs lorsque notre visite au spa a tourné court car hors saison !

Quelques boutiques intéressantes : antiquaires hors du temps, bijoutiers et notre bar attitré : belle soirée à regarder la redif d’un concert de Phil Collins en mangeant des spring rolls ! Nous quittons la ville et ses environs à regret.

Quitter : au moment de réserver nos billets le matin pour l’après midi, le guichet nous informe que les bus de la journée et du lendemain sont pleins, finalement bonne surprise un couple se décommande et nous prenons leur place. Mais j’insiste sur le fait de réserver dès votre arrivée s’il n’est pas trop tard, la gare routière étant un peu loin il est ensuite trop facile de se démotiver !

Le retour pour Bangkok est un peu long : départ 15h, arrivée à 6h du matin à Bangkok. Les paysages sont de la partie jusqu’à ce qu’il fasse nuit, le trajet passe plutôt vite !

A votre arrivée à Bangkok de très nombreux taxis avec meter seront présents, ils sont toujours moins chers que les tuktuk, refusez de prendre ceux qui proposent un forfait fixe dans la mesure du possible.


Conclusion

Ainsi s’achève notre périple dans le nord du pays, il me reste 3 jours à Bangkok avant de revenir à Dhaka et de laisser François continuer le voyage dans les îles du sud.

Finalement Mae Hong Son, Lampang et Phayao sont mes meilleurs souvenirs du voyage, peu de touristes, des prix très abordables, des locaux adorables, des bons petits restos et le sentiment de découvrir et d’être un peu plus proche du mode de vie à la Thaï qu’à Chiang Rai et Chiang Mai.

Nous avons préféré faire le voyage à notre rythme, pas de trek organisés, pas d’excursions en groupe, pas d’avions intérieurs. Nous aurions vu plus de choses j’imagine : des temples (…), pour moi les plages du sud et autres sites touristiques, mais finalement nous avons préféré nous reposer et faire les vacances à notre rythme en chillant bien comme il faut !


Bonus : Routard vs Lonely

Même si le Lonely coûte environ deux fois plus cher que le Routard, j’ai tout de même une préférence pour ce dernier.

Si au niveau des pages sur la culture, le ton bien français du Routard l’emporte, le Lonely est beaucoup plus complet sur les villes et activités à réaliser. Par exemple, Phayao et Lampang, les deux villes que nous avons vraiment beaucoup aimé, ne figuraient même pas dans le Routard.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s