Bienvenue chez les Sikhs, Delhi, Juin 2015

Lors de notre weekend à Delhi nous avons visité le Gurudwara Sis Ganj : haut lieu de rassemblement pour les adeptes de la religion Sikh. Après avoir fuit la foule de l’Akshardham temple et s’être fait jeté comme des malpropres de la grande mosquée Jama Majid nous avons été reçus comme des rois dans ce Gurdwara.

C’était l’occasion d’en apprendre plus sur cette communauté, que l’on repère aisément grâce au port du turban !

P1060698Voici un extrait de ce que l’on appris en ce dimanche après midi caniculaire : fondée au Pakistan, c’est une des religions les plus récentes au monde (15ème siècle) et la 5ème en terme de « fidèles ». Les Sikhs croient en un dieu de grâce, qui ne crée par l’homme pour le punir de ses péchés mais pour qu’il réalise son véritable destin sur terre. Cette religion se veut égalitaire : elle ne reconnait pas le système de caste, pas d’adoration des idoles, pas de rituels ou superstition, la femme a un statut égal à celui de l’homme (sa naissance n’est pas considérée comme une malchance, pas de dot, pas de voile, droit de participer et officier aux cérémonies religieuses,…). Le Sikhisme n’admet pas le pessimisme, stipule que la possession de richesse n’est pas un obstacle à la réalisation d’idéaux spirituels. Le principe de tendre sa joue gauche lorsque l’on a été frappé n’a pas sa place dans le mode de vie Sikh :  » lorsque tous les recours ont été épuisés, il est parfaitement juste de tirer l’épée ».

D’ailleurs les revendications indépendantistes ont donné lieu, en 1984, à une répression violente et meurtrière de l’armée indienne dans le Temple d’Or. Indira Gandhi, alors Première Ministre, a payé le prix fort : par vengeance, elle a été assassinée par deux sikhs, membres de son groupe de gardes du corps. Quatre jours de massacres s’en suivirent à Dehli avec un lourd bilan de 3000 morts.

Chacun peut entrer dans un tempe peu importe sa religion, son origine, sa caste. Le temple que nous avons visité distribuait 45 000 repas par jours gratuitement à tous. Le temple fonctionne sur le principe du bénévolat et des dons. Un bel exemple de générosité et de partage. Une fois traversé le temple ou les écritures saintes sont lues toutes la journée, on enchaine sur l’effervescence des cuisines et de la salle à manger. Nous sommes accueillis avec des grands sourires dans chaque pièce, on s’y sent bien !

P1060707P1060712Les Sikhs ont 5 symboles en plus du turban, familièrement reconnus par les 5 K : Kesha (cheveux longs et non coupés), Kangha (un peigne pour coiffer cette longue chevelure), Kara (un bracelet d’acier), Kachla (un pantalon court), Kirpan (un poignard). Ils se distinguent aussi des autres par leurs noms : Singh (qui signifie « lion ») pour un homme, et Kaur (« princesse ») pour une femme.

Les Sikhs sont installés principalement au Pendjab, pour 80 % d’entre eux, mais aussi dans la région de Delhi. En Inde, on estime la communauté Sikh à quelque 20 millions de personnes, soit environ 2 % de la population indienne. Comme nous l’a dit notre guide à la fin de la visite, les Sikh c’est comme les patates on en trouve partout ! Pas fréquent d’avoir ce niveau d’autodérision quand on parle de religion en Inde !

Sources :

Publicités

3 réflexions sur “Bienvenue chez les Sikhs, Delhi, Juin 2015

  1. Pingback: Amritsar, Punjab, septembre 2015 | Let's move to India

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s