Dzongri trek dans le Sikkim, Yuksom, aout 2015

C’est le grand jour : le départ pour Yuksom point de départ d’un trek de 3 jours ! Dès que l’on rentre dans l’état du Sikkim, les routes se dégradent considérablement, ce ne sont plus que d’étroits chemins de terres et de sables, jonchées de nid de poules. Heureusement le paysage est magnifique : ça compense !

La route nous fait beaucoup redescendre pour atteindre la frontière entre les deux états, nous longeons ensuite une rivière avant de remonter dans les montagnes pour atteindre Yuksom. C’est la saison basse et nous ne croiserons aucun touristes pendant toute la semaine (on comprendra vite pourquoi quand il sera l’heure de retirer les sangsues qui ont traversé chaussures et chaussettes !). Tout le long du trajet des drapeaux de prières bouddhistes nous accompagne, ils sont attachés partout sur les ponts, dans la nature, à l’entrée et la sortie des villes, cela donne une atmosphère très particulière aux paysages. On croise de nombreux écoliers au milieu de rien, très éloignés des villages, ils sont toujours adorables dans leurs uniformes très anglais à nous saluer sur le passage !

P1070141 P1070211 IMG_5949Après 10 heures de route, il est 17h30 quand nous atteignons Yuksom, petit village de 15 000 habitants, selon notre guide !

La visite du village est assez rapide, puisque cela consiste en une seule et unique très longue rue ! Je ne le sais pas encore mais je vais avoir le temps de le parcourir en long en large et en travers ! Nous nous abritons d’une belle averse dans un petit bouiboui où nous jouons aux cartes et découvrons le pain tibétain accompagné de fromage de yack. Nous rentrons à l’hôtel dans un noir d’encre, il n’y aura plus d’électricité jusqu’au lendemain, on va donc se coucher à la bougie !

P1070319Le lendemain matin, c’est le jour J, celui du départ du trek, celui dont on a tant parlé. Il fait super beau, après un déjeuner bien riche à base de porridge, tout le monde prend le départ d’un pas enthousiaste. Qui va vite se ralentir en ce qui me concerne, le niveau étant trop élevé pour moi. On utilise des chemins boisés, traverse des ponts suspendus, rempli nos bouteilles d’eau directement dans les torrents, s’arrête très régulièrement pour faire un point sangsues ! Il y en a partout, c’est impressionnant et un peu dégueu… A midi, c’est la pause, je suis un peu mal en point et déclare forfait, pour moi ce sera un aller retour rapide dans la montagne donc, je suis déçue et re descend toute cette satanée montée assez rapidement, ne voulant me retrouver en pleine nuit sur ces petits chemins de l’enfer !

Voici donc quelques photos prises par Sylvain pour les deux jours que j’ai manqué !

2015-08-11 09.53.10 P1070352 2015-08-13 07.32.05 IMG_20150813_075840 IMG_20150813_115435 2015-08-13 06.36.27 2015-08-11 18.03.02 P1070336 P1070334 P1070349IMG_5980

Publicités