Entre Agra et Jaipur, Février 2015

La deuxième étape du séjour a un sacré défi à relever : passer après le Tajmahal n’est pas chose facile !

Sur le chemin entre Agra et Jaipur (230 km), nous faisons deux arrêts, le premier à Fatehpur Sikri et le second au Baori d’Abhaneri.

Fatehpur Sikri a été la capitale de l’empire Mogol pendant 13 brèves années au 16ème siècle. L’empereur qui avait des difficultés à obtenir un hériter est venu y chercher avec succès les bénédictions d’un ermite soufi, pour lui rendre hommage il décide de déplacer la capitale à Sikri. S’en suit la construction d’un magnifique palais fortifié et d’une immense mosquée. La région souffre cependant d’un cruel manque d’eau et l’empereur n’y habita que 3 mois, la ville a depuis été laissé totalement à l’abandon.

Très belle visite du palais dont j’ai relativement peu de photos intéressantes en raison d’un ciel bien couvert. La mosquée est encore plus belle que le palais, impressionnante dans ses détails et son immensité, également par les sollicitations diverses des indiens..

P1040439 P1040444 P1040446 P1040443

Le second arrêt, 130 km plus loin, est à Abhaneri pour y admirer son baori. Un baori est un puits à étage (ou degrés). Ce puits est un des plus ancien du Rajasthan, construit au 8ème siècle, il est désormais associé à un charmant temple complètement en ruines, à quelques dizaines de mètres de celui-ci. Temple dédié à la déesse Dûrga, déesse de la guerre.

Sur 3 des 4 côtés s’étagent douze niveaux de doubles volées d’escaliers d’une symétrie parfaite, harmonieusement disposés. Cette disposition astucieuse permet la circulation d’un maximum de personnes, qui pouvaient venir puiser l’eau à leur convenance.

Ce baori est bâti sur un vaste plan carré, d’une trentaine de mètres de côté. Cette importante surface lui permettait de collecter directement un maximum d’eau à la période des moussons.

C’est la première fois que nous voyions une telle construction, la symétrie parfaite et l’ampleur du lieu en font une construction des plus marquantes du voyage. Elément appréciable au Rajasthan, le lieu est très peu visité, nous étions seuls pour admirer les femmes qui étaient en train de refaire l’enduit des galeries qui entourent le baori, le ballet des saris colorés à la lumière de fin d’après midi était vraiment magnifique.

DSCF3728 P1040468 P1040474 P1040466 P1040484 P1040485

Publicités

Début du road trip au Rajasthan par Agra, Février 2015

Nous voilà de retour à Ahmedabad après avoir découvert le Rajasthan (avec la famille) et le Kerala (avec Johan) pendant 3 semaines ! 3 semaines intenses, riches en découvertes et en émotions, 3 semaines en avion, voiture, rickshaw, bateaux, barques, bus, trains, dromadaire, éléphant !

Commençons par le début du voyage : pour les non initiés à la géographie indienne, voici où se trouve le Rajasthan, juste au dessus du Gujarat :

Carte du RajasthanEt voici notre itinéraire lors de ces deux petites semaines :

Tra1et Ra1asthanCela va me prendre un peu de temps pour tout raconter ici, aussi je vais commencer par le début du périple : Agra et son fameux Taj Mahal !

Après une première journée très intense à Ahmedabad dont je vous ai donné un petit aperçu ici, nous étions dans l’avion dès le lendemain direction Delhi, afin de rejoindre notre chauffeur et Agra dans la foulée.

Nous atteignons Agra en milieu d’après midi, nous commençons la visite avec le baby Taj :

DSCF3589 DSCF3588 DSCF3603Nous nous dirigeons ensuite vers le Fort Rouge, bien plus intéressant que celui de Delhi et le premier d’une très longue série de forts !

Il y a beaucoup de monde, mais l’endroit vaut vraiment le détour surtout à la lumière d’une fin d’après midi, on peut y apercevoir le Taj Mahal au loin, on y admire nos premiers moucharabiés (dentelle de pierre sculptée qui permet aux femmes d’observer sans être vues, héritage musulman). Méfiez vous des guides qui vous proposent leur service à l’entrée de tous les bâtiments, on en a entendu un qui présentait la fontaine comme la douche du Maharadja !

Comme d’habitude les indiens nous font rire avec leurs selfies innombrables, leurs lunettes de soleil et leurs poses devant l’appareil photo bien kitsh ! On croirait presque à la reformation du groupe Ozone !

P1040275 DSCF3616 DSCF3642 DSCF3638 P1040319 P1040331Le lendemain c’est le jour J ! le jour de la visite du Taj Mahal ! Il faut dire que c’est quand même LE symbole Indien par excellence, un peu comme notre tour Eiffel, mais en mieux. Le lieu est certes « une larme sur le visage de l’éternité » selon le poète Bangali Tangore, mais également un mausolée. Le Taj Mahal fut construit par l’empereur Shah Jahan pour recevoir le corps de sa 2ème épouse, Mumtaz Mahal, morte en mettant au monde leur 14ème enfant, en 1631.

En tant que bons lecteurs du guide du routard, nous avons visité les lieux au lever du soleil, nous n’étions pas les seuls, mais même en tenant compte de tous les autres visiteurs, de la brume et d’un soleil timide, la magie opère : c’est beau, blanc, délicat, fragile, pas si petit, calme, symbolique !

P1040389 P1040402 P1040405 P1040337 P1040366 P1040372Je n’ai pas choisi de décrire tous les dessous des visites : où prendre les billets, quel hôtel, quel resto.., j’ai mis quelques coordonnées dans la blogroll concernant les adresses qui valent le détour, mais si vous avez des questions pour préparer votre voyage, n’hésitez pas à me les poser en commentaires !